En comparaison internationale, les ménages suisses sont nombreux à être reliés à la Toile. Mais l’accès à tous est loin d’être garanti. Surtout quand on est pauvre, âgé, peu scolarisé ou qu’on vit en Suisse latine.

Avec 61% de ménages connectés à Internet, la Suisse se place au 5e rang international des Etats les mieux reliés à la Toile. Mais dans ce pays bien pourvu en infrastructures de télécommunications, la fracture numérique reste vivace et ne semble pas se résorber: les plus pauvres, les plus âgés, les moins scolarisés, les femmes, les latins ont moins accès à la Toile ou l’utilisent moins. (..)

Car Internet risque de creuser l’écart culturel de la génération montante, entre les enfants des classes aisées et ceux moins favorisés.

Quelques chiffres tirés d’une enquête de l’Office fédéral de la statistique (OFS) permettent de mesurer la faille :

  • les foyers les plus riches (dès 9000 francs bruts mensuels) sont 84% à être dotés d’un accès internet contre seulement 22% pour les plus pauvres (moins de 3000 francs)
  • 80% des plus de 65 ans vivent dans des ménages non branchés contre un tiers des moins de 55 ans
  • Outre-Sarine, 63% des ménages sont connectés, contre 56% en Suisse romande et 54% au Tessin

Extrait de Fracture numérique: Etes-vous branchés? (Février 2007)